Test de flamme

Apprenez-en plus sur les métaux en les brûlant !

Difficulté :
Danger :
Durée :
15 minutes
Test de flamme

Réactifs

Sécurité

  • Portez des lunettes de protection.
  • Effectuez l’expérience sur le plateau en plastique et dans un endroit bien ventilé.
  • Gardez un bol d’eau à proximité pendant l’expérience.
  • Tenez les cheveux et les objets inflammables éloignés des flammes.
  • Placez le poêle sur le dessous de plat en liège. Ne touchez pas le poêle après l’expérience : attendez qu’il refroidisse.
  • N’essayez pas d’éteindre le combustible solide – laissez-le brûler complètement.
Règles générales de sécurité
  • Éviter tout contact des produits chimiques avec les yeux ou la bouche.
  • Éloigner les jeunes enfants, les animaux et les personnes sans équipement de protection des yeux de la zone où sont réalisées les expériences.
  • Ranger ce coffret d’expériences hors de portée des enfants de moins de 10 ans.
  • Nettoyer la totalité du matériel après utilisation.
  • S’assurer que tous les récipients sont hermétiquement fermés et convenablement stockés après utilisation.
  • S’assurer que tous les récipients vides sont correctement éliminés.
  • Ne pas utiliser d’autre matériel que celui fourni avec le coffret ou recommandé dans la notice d’utilisation.
  • Ne pas remettre les denrées alimentaires dans leur récipient d’origine. Les jeter immédiatement.
Informations générales de premiers soins
  • En cas de contact avec les yeux : laver abondamment à l’eau en maintenant les yeux ouverts si nécessaire. Consulter immédiatement un médecin.
  • En cas d’ingestion : rincer la bouche abondamment avec de l’eau, boire de l’eau fraîche. Ne pas faire vomir. Consulter immédiatement un médecin.
  • En cas d’inhalation : transporter la personne à l’extérieur.
  • En cas de contact avec la peau et de brûlures : laver abondamment à l’eau la zone touchée pendant au moins 10 minutes.
  • En cas de doute, consulter un médecin sans délai. Emporter le produit chimique et son récipient.
  • En cas de blessure, toujours consulter un médecin.
Conseils pour les adultes superviseurs
  • L’utilisation incorrecte des produits chimiques peut engendrer des blessures et nuire à la santé. Réaliser uniquement les expériences décrites dans les instructions.
  • Ce coffret d’expériences est à utiliser uniquement par des enfants de plus do 10 ans.
  • Compte tenu de très grandes variations des capacités des enfants, même au sein d’un groupe d’âge, il convient que les adultes surveillants apprécient avec sagesse quelles sont les expériences appropriées et sans risque pour les enfants. Il convient que les instructions permettent aux adultes surveillants d’évaluer chacune des expériences afin de pouvoir déterminer son adéquation à un enfant particulier.
  • Il convient que l’adulte surveillant s’entretienne des avertissements et des informations de sécurité avec l’enfant ou les enfants avant de commencer les expériences. Il convient d’accorder une attention particulière à la sécurité lors de la manipulation d’acides, d’alcalis et de liquides inflammables.
  • Il convient que la zone où sont réalisées les expériences soit sans obstacle et ne soit pas située près d’une réserve de denrées alimentaires. Il convient qu’elle soit bien éclairée et aérée, et à proximité d’une adduction d’eau. Il convient d’utiliser une table solide dont la surface est résistante à la chaleur.
  • Il convient d’utiliser complètement les substances contenues dans des emballages non refermables au cours d’une expérience, c’est-à-dire après l’ouverture de l’emballage.

FAQ et dépannage

Je n’arrive pas à insérer les buses dans les bouteilles.

Changez les buses et essayez à nouveau. Les buses doivent être bien ajustées à l’intérieur des bouteilles. Bien sûr, vous pouvez toujours demander l’aide d’un adulte.

Puis-je utiliser du papier d’aluminium ordinaire pour cette expérience ?

Si vous regardez attentivement, vous remarquerez que le papier d’aluminium inclus dans le coffret est beaucoup plus épais que le papier d’aluminium ordinaire. Malheureusement, il est difficile de le remplacer par du papier provenant d’une autre source. Nous vous recommandons fortement d’utiliser le papier d’aluminium que nous fournissons – vous devriez en avoir suffisamment pour refaire l’expérience plusieurs fois.

Je n’arrive pas à extraire le combustible solide de la bouteille.

Utilisez une baguette en bois du coffret pour bien remuer le combustible solide. Vous briserez ainsi les morceaux et pourrez mesurer le combustible solide comme prévu.

Le combustible solide s’est renversé sur le papier d’aluminium. Puis-je continuer l’expérience ?

Oui, vous pouvez continuer l’expérience.

De quelle façon faut-il verser les poudres métalliques sur la flamme ?

Dirigez la buse de bouteille vers la flamme. Tapotez doucement la bouteille pour déloger un peu de poudre et la faire tomber dans la flamme. Si cela ne semble pas fonctionner, inclinez la bouteille à un angle plus prononcé et appuyez légèrement plus fort. Vous pouvez également agiter la bouteille comme une salière.

Puis-je verser deux poudres à la fois ?

Oui ! C’est même une très bonne idée !

Il me reste de la poudre de cuivre, de zinc et d’étain après l’expérience. Existe-t-il un moyen de refermer les bouteilles afin de pouvoir recommencer l’expérience plus tard ?

Les buses de bouteille sont très fermement insérées : il sera donc difficile de les retirer. Si vous souhaitez refaire l’expérience dans un avenir proche, vous pouvez simplement laisser les bouteilles en position verticale. Si ce n’est pas possible, vous pouvez essayer de trouver des bouchons appropriés dans d’autres coffrets. Vous pouvez également conserver les bouteilles avec les buses dans un sac en plastique refermable. Enfin, examinez les bouchons des bouteilles contenant des poudres. Si vous retirez les bouchons ronds blancs, ces bouchons peuvent être utilisés pour les bouteilles avec des buses.

Comment éteindre le combustible solide ?

Laissez le combustible solide brûler complètement. N’utilisez PAS d’eau pour l’éteindre. NE soufflez PAS sur le combustible solide et ne respirez PAS les fumées. Travaillez toujours dans un endroit bien ventilé lorsque vous utilisez du combustible solide.

Assurez-vous d’attendre que le poêle ait refroidi. Lorsque l’autocollant thermochromique devient complètement noir, vous pouvez commencer le nettoyage.

Instructions pas à pas

Nous avons l’habitude de voir des métaux sous la forme de gros morceaux ou en feuilles. Mais ils peuvent aussi se présenter en poudres fines ! Alors qu’un plus gros morceau prend du temps pour réagir chimiquement, un minuscule grain est capable de réagir très rapidement. C’est pourquoi les poudres métalliques sont très utiles en chimie.

flame-v3_green-sparkles_fr_iks-s-01

Vous êtes sur le point d’observer une réaction entre vos poudres métalliques et le dioxygène de l’air. En d’autres termes, vous allez les brûler ! Alors pour commencer, préparons un petit feu.

flame-v3_green-sparkles_fr_iks-s-02

Saupoudrez les flammes et regardez !

flame-v3_green-sparkles_fr_iks-s-03

Élimination des déchets

Éliminez les réactifs et les déchets solides avec les ordures ménagères.

Description scientifique

Lorsque quelque chose brûle (les métaux ne font pas exception), le plus souvent, des particules rebelles – des ions et des atomes  – quittent le matériau brûlant pour l’air. Ils sont d’abord dans un état dit « excité » , ce qui signifie que certains de leurs électrons n’occupent pas les positions les plus « confortables ». Ces électrons s’installent toutefois rapidement de manière « plus confortable » et, ce faisant, émettent de la lumière .

Il est intéressant de noter que la couleur de cette lumière est tout à fait spécifique au type d’atome ou d’ion qui l’émet. C’est pourquoi différents métaux teintent la flamme de différentes couleurs. Le zinc la rend bleue , le cuivre la rend verte , etc. Vous devinez ainsi comment on fait des feux d’artifice de toutes les couleurs !

Ça, c’est intéressant !

Flamme colorée : conjuguer le beau et l’utile

Pendant longtemps, les chimistes ont exploité la capacité de certains éléments à teinter des flammes de certaines couleurs. À l’origine, cette propriété était utilisée pour détecter ces éléments dans la composition de divers composés. À l’époque, les chercheurs évaluaient la couleur et l’intensité des flammes à l’œil nu.

Grâce aux progrès de la science moderne, cette technique a évolué en photocolorimétrie, une méthode de caractérisation précise des couleurs. Au-delà de l’analyse qualitative, un équipement spécifique permet de caractériser quantitativement la composition de la substance par la couleur de flamme. Ces données présentent un grand intérêt pour les écologistes, les géologues, et (bien sûr !) les chimistes. Malheureusement, cette technique ne fonctionne que pour certains éléments chimiques, car nombre d’entre eux ne colorent pas les flammes du tout – ni visiblement, ni même dans le spectre ultraviolet.