La bouteille bleue

Secouez la solution pour la faire changer de couleur !

Difficulté :
Danger :
Durée :
20 minutes

Réactifs

Sécurité

  • Portez des gants et des lunettes de protection.
  • Réalisez l'expérience sur la feuille de protection.
Règles générales de sécurité
  • Éviter tout contact des produits chimiques avec les yeux ou la bouche.
  • Éloigner les jeunes enfants, les animaux et les personnes sans équipement de protection des yeux de la zone où sont réalisées les expériences.
  • Ranger ce coffret d’expériences hors de portée des enfants de moins de 10 ans.
  • Nettoyer la totalité du matériel après utilisation.
  • S’assurer que tous les récipients sont hermétiquement fermés et convenablement stockés après utilisation.
  • S’assurer que tous les récipients vides sont correctement éliminés.
  • Ne pas utiliser d’autre matériel que celui fourni avec le coffret ou recommandé dans la notice d’utilisation.
  • Ne pas remettre les denrées alimentaires dans leur récipient d’origine. Les jeter immédiatement.
Informations générales de premiers soins
  • En cas de contact avec les yeux : laver abondamment à l’eau en maintenant les yeux ouverts si nécessaire. Consulter immédiatement un médecin.
  • En cas d’ingestion : rincer la bouche abondamment avec de l’eau, boire de l’eau fraîche. Ne pas faire vomir. Consulter immédiatement un médecin.
  • En cas d’inhalation : transporter la personne à l’extérieur.
  • En cas de contact avec la peau et de brûlures : laver abondamment à l’eau la zone touchée pendant au moins 10 minutes.
  • En cas de doute, consulter un médecin sans délai. Emporter le produit chimique et son récipient.
  • En cas de blessure, toujours consulter un médecin.
Conseils pour les adultes superviseurs
  • L’utilisation incorrecte des produits chimiques peut engendrer des blessures et nuire à la santé. Réaliser uniquement les expériences décrites dans les instructions.
  • Ce coffret d’expériences est à utiliser uniquement par des enfants de plus do 10 ans.
  • Compte tenu de très grandes variations des capacités des enfants, même au sein d’un groupe d’âge, il convient que les adultes surveillants apprécient avec sagesse quelles sont les expériences appropriées et sans risque pour les enfants. Il convient que les instructions permettent aux adultes surveillants d’évaluer chacune des expériences afin de pouvoir déterminer son adéquation à un enfant particulier.
  • Il convient que l’adulte surveillant s’entretienne des avertissements et des informations de sécurité avec l’enfant ou les enfants avant de commencer les expériences. Il convient d’accorder une attention particulière à la sécurité lors de la manipulation d’acides, d’alcalis et de liquides inflammables.
  • Il convient que la zone où sont réalisées les expériences soit sans obstacle et ne soit pas située près d’une réserve de denrées alimentaires. Il convient qu’elle soit bien éclairée et aérée, et à proximité d’une adduction d’eau. Il convient d’utiliser une table solide dont la surface est résistante à la chaleur.
  • Il convient d’utiliser complètement les substances contenues dans des emballages non refermables au cours d’une expérience, c’est-à-dire après l’ouverture de l’emballage.

FAQ et dépannage

Quelle doit être la température de l’eau ?

Il faut que l’eau soit tiède ou chaude. Sa température influence seulement la vitesse de réaction. Plus l’eau que vous utilisez est chaude, plus la solution pâlira rapidement.

J’ai ajouté plus de 5 gouttes de bleu de méthylène. Dois-je recommencer l’expérience ?

Non, ne vous inquiétez pas ! Continuez l’expérience.

Combien de temps le liquide pourra-t-il changer de couleurs ?

Le liquide sera « opérationnel » tant que la bouteille contiendra des réserves de dioxygène et de lactose.

Ma solution ne devient plus bleue. Y a-t-il encore quelque chose que je puisse faire ?

sLa solution cesse de devenir bleue, lorsqu’il n’y a plus de dioxygène dans la bouteille pour oxyder le bleu de méthylène. Pour réapprovisionner la bouteille en dioxygène, retirez le bouchon pendant quelques secondes, puis enfoncez-le à nouveau fermement. Tant que la solution contient du lactose, elle devrait continuer à changer de couleurs.

Instructions pas à pas

Tout d’abord, utilisez Ca(OH)2 pour créer une solution basique – c’est-à-dire une solution avec des particules OH- excédentaires. Les réactions dans cette expérience ne se produiront que dans un milieu basique.

brics-blue-bottle_blue-bottle_fr_iks-s-01

Ajoutez maintenant du bleu de méthylène et du lactose. Le bleu de méthylène aime prendre des électrons d’autres molécules. Et les molécules de lactose (le sucre que l’on trouve dans le lait) aiment donner leurs électrons. Une alliance parfaite, n’est-ce pas ?

brics-blue-bottle_blue-bottle_fr_iks-s-02

Mélangez bien tous les composants pour aider le bleu de méthylène à extraire les électrons du lactose.

brics-blue-bottle_blue-bottle_fr_iks-s-03

Une fois que le bleu de méthylène obtient les électrons convoités, il devient incolore. Mais pas d'inquiétude: il est facile de le rendre bleu à nouveau ! Il suffit d'un élément pour prendre les électrons du bleu de méthylène incolore. Cet « élément » est déjà présent dans votre bouteille : c’est le dioxygène O2 qui occupe environ la moitié du volume de la bouteille. Mélangez simplement le O2 dans la solution en secouant la bouteille, et observez ce qui se produit !

brics-blue-bottle_blue-bottle_fr_iks-s-04

Élimination des déchets

Éliminez les réactifs et les déchets solides avec les ordures ménagères. Versez les solutions dans l’évier et rincez abondamment avec de l’eau.

Description scientifique

Même si vous pouvez restaurer la teinte bleue de votre bouteille et la laisser pâlir à nouveau plusieurs fois, ce processus cessera tôt ou tard. Et devinez pourquoi ? Si vous regardez l'ensemble des réactions qui se produisent ici, vous remarquerez qu’il s’agit essentiellement d’électrons , transportés par du bleu de méthylène , pour aller du lactose  au dioxygène . Mais le lactose et le dioxygène se transorment au cours du processus, perdant leur capacité à interagir avec le bleu de méthylène. Finalement, on arrivera inévitablement  à l'épuisement, soit du lactose, soit du dioxygène.

Bien que vous ne puissiez pas jouer avec votre bouteille éternellement, vous pouvez la « recharger » facilement. Pour renouveler l’apport de dioxygène, il suffit d’ouvrir la bouteille et d’y laisser entrer un peu d’air. Quant au lactose, il est présent en quantité excessive dans la solution : vous n’en manquerez donc probablement pas de sitôt. Rien de plus simple, cependant, d’en ajouter davantage. Mais si vous manquez malgré tout de lactose, d’autres sucres peuvent venir à la rescousse ! Certains sucres comme le sucre en poudre ordinaire ne fonctionneront pas, mais d’autres, comme le glucose, fonctionneront très bien. Essayez d’utiliser un peu de miel ou de sirop à la place du lactose, et voyez ce qui se produit.

Ça, c’est intéressant !